Alors que le référencement naturel a longtemps été considéré comme étant un élément complémentaire, voire supplémentaire à ajouter en fin de projet, il se trouve désormais au cœur des refontes de site. Autrement dit, le SEO n’est plus qu’une simple option. Il intègre désormais les différents jalons d’un projet de refonte en tant que véritable levier. Dans la mesure où les techniques d’optimisation du référencement évoluent en permanence, la logique est telle que la correspondance entre l’aspect technique d’un site et les besoins SEO garantie une amélioration du positionnement sur les moteurs de recherche, notamment Google, même dans le cadre d’une refonte de site.

Interdépendance entre SEO et structure technique

A l’heure où sur Internet la concurrence se veut de plus en plus féroce et qu’en parallèle le trafic mobile affiche une augmentation incontestable, de nombreux sites se doivent d’être repensés pour être à nouveau au goût du jour. La refonte de site devient ainsi un élément clé de la stratégie de visibilité Web. Impliquant des modifications techniques, structurelles et graphiques, de l’axe éditorial et des contenus entre autres, la refonte doit également prendre en compte les besoins SEO.

Les experts en SEO annoncent d’ailleurs une interdépendance certaine entre une nouvelle structure technique et le référencement naturel. En effet, toutes les modifications requises lors d’une réorganisation de site vont incontestablement renforcer le SEO et inversement. Pour faire simple, l’accessibilité des pages d’un site via des liens internes va rendre ces pages populaires sur Google, et les faires gagner en positionnement. C’est ainsi que la pagination influence la popularité des pages, facilitant ainsi à l’internaute l’accès à une page « catégorie ».

Associer référencement naturel et modification des URL

De ce fait, le référencement naturel doit donc faire partie intégrante d’un projet de refonde de site, depuis la conception jusqu’à sa mise en production. Si d’une manière générale, le SEO entre en jeu seulement une fois le site en ligne, désormais il doit être associé à la modification des URLS. Ce qu’il faut comprendre en effet, c’est que la navigation à facettes se veut parfois pénalisante pour le SEO. Or, en prenant en compte le référencement naturel, la modification des URLS ouvre droit à une indexation plus pertinente.
Modifier les URLS dans le cadre de la réorganisation d’un site consiste effectivement à faciliter l’accès aux pages les plus pertinentes. Pour ce faire, le référencement naturel va permettre de cibler les termes les plus appropriés pour mettre en place les différentes combinaisons possibles et accrocheuses, générant derrière des URLS avec des pages pertinentes. C’est justement grâce à cette pertinence des URLS que le site va pouvoir bénéficier d’un bon potentiel de trafic, mais surtout d’un trafic ciblé grâce au SEO.

Sémantique repensée en fonction des besoins SEO

Par ailleurs, la refonte d’un site implique également de faire le point sur la sémantique du site. Remettre à plat l’arborescence et le contenu est fondamental pour mieux répondre aux besoins des internautes, notamment de ses cibles. Autrement dit, tout doit être repensé à ce que les titres et les articles des pages correspondent au mieux aux requêtes des internautes, d’où l’intérêt de procéder au préalable à un audit sémantique.

D’une part, cet audit permet de mieux segmenter les différentes catégories du site. D’autre part, il doit prendre en compte les besoins du référencement naturel de façon à améliorer la qualité des contenus. En parallèle, c’est donc tout l’aspect SEO qui est repensé de manière à offrir aux internautes et/ou aux clients des informations pertinentes en rapport avec l’activité et/ou les produits du site en question.

Scroll Up